Villa V : une maison posée dans les dunes

C’est au beau milieu des dunes de Oostduinkerke que s’érige depuis un peu plus d’un an la Villa V, bien nichée dans le paysage. Une habitation remarquable, en béton préfa briqué poli, miroir aux lignes nettes tranchées au rasoir.

© Gerrit Devinck

Deux surfaces horizontales en béton, deux grandes fenêtres et une découpe dans la dune, qui, par une pente, conduit au garage : c’est ainsi que l’œil perçoit cette villa isolée à la côte. Frappant : la ligne de façade n’est pas parallèle à la rue, mais est orientée un peu plus à l’Ouest pour capter pleinement la lumière du soir.

Ce n’est qu’un élément qui vous permet de vous rendre compte du souci du détail avec lequel cette habitation a été construite. Le bureau d’architectes Govaert & Vanhoutte Architects a dessiné le projet de cette habitation pour le maître d’ouvrage Henk Verkouille, de l’entreprise de construction Modulo Béton. Enjoy Concrete, entreprise de préfabrication située à Furnes, spécialiste depuis des années dans le béton décoratif, a préfabriqué les éléments. La société du maître d’ouvrage est intervenue en tant qu’entrepreneur.

La façade avant de la Villa V, réceptionnée l’an dernier, laisse supposer une habitation compacte, qui se révèle néanmoins très spacieuse en largeur et en profondeur. C’est ainsi qu’on retrouve au rez-de-chaussée le living, la cuisine et la salle à manger orientée au Sud-Est. Les suites avec salle de bain se trouvent à l’étage. Le plus grand niveau, la cave, comprend deux chambres à coucher, avec autant de salles de bain. A côté de celles-ci, un poolhouse près de la piscine. Un ensemble de quelque 570 mètres carrés.

A l’exception de la cave coulée en place, la Villa V est entièrement préfabriquée. L’habitation est construite comme un système Lego. Avec des parois et des colonnes en guise de briques de construction, qui sont facilement posées les unes sur les autres. Les joints sont remarquablement fins : pas plus de 8 mm « Ce n’est pas comparable à de la construction industrielle préfabriquée, où déjà rien que les joints sont beaucoup plus grands » reconnaît Bernard Joye d’Enjoy Concrete.
« Vous ne pouvez pas vous permettre ce travail plus grossier dans une villa : tout doit s’adapter parfaitement. Là il faut que ce soit au top. Et nous nous y engageons. »

© Gerrit Devinck

La beauté se cache dans les détails. « Notre bureau se caractérise par une approche fonctionnelle avec une forme épurée » entend-on chez les architectes Govaert & Vanhoutte. « Tout part d’une analyse approfondie du projet que nous transformons en un volume équilibré. La combinaison des détails épurés que nous y introduisons définit nos habitations. Vous ne remarquez la parfaite fonctionnalité que lorsque vous y habitez. »

Govaert & Vanhoutte Architects expli­que : « Nous réalisons régulièrement des habitations du type de Villa V. Toutefois, ce qui rend pour nous celle-ci unique c’est l’utilisation de modules préfabriqués. Dans ce projet c’était évident : le propriétaire développe les éléments avec lesquels nous avons travaillé. La préfabrication a des caractéristiques spécifiques : elle demande beaucoup de préparation en amont mais la construction est particulièrement rapide. Le béton revient souvent dans notre architecture. Nous sommes très économes dans sa finition. Le degré de finition de Villa V est très élevé. La préfabrication a un peu plus de joints, naturellement. Le défi était de joliment les rythmer. »

© Gerrit Devinck

L’enveloppe extérieure de l’habitation a finalement été terminée en neuf jours. Cela signifie : monter le béton, poser la toiture, poser les fenêtres, jointoyer. Bernard Joye : «  Montée entièrement, précis à quatre millimètres près.»

« Pour une construction traditionnelle vous travaillez de l’intérieur vers l’extérieur. Vous construisez d’abord le gros-œuvre, l’isolation suit et finalement viennent la paroi extérieure et le toit. Dans ce cas-ci le processus a été inversé : les murs extérieurs ont été montés en premier, puis les fenêtres et le toit, qui ont fourni un ensemble fermé avec quelques ponts thermiques. Ensuite l’isolation a été placée à l’intérieur et finie. Cet ordre s’est avéré agréable : ainsi les sous-traitants peuvent travailler à l’intérieur, au sec. »

Le maître d’ouvrage/entrepreneur Henk Verkouille est en tous cas ravi du résultat « C’est devenu une maison particulièrement belle, même si je le dis moi-même, très agréable à vivre avec d’excellentes valeurs énergétiques. Elle a de plus été nominée pour les FEBE Elements Awards. Villa V aurait parfaitement pu être une maison passive, s’il n’était que mon épouse fabrique de la céramique et travaille donc avec un four qui consomme énormément (rires). »

Pour Hans Verkouille et Bernard Joye, la Villa V est clairement bien plus qu’une habitation privée, il s’agit pour eux d’une carte de visite comme entrepreneur et promoteur d’une part, et comme fabricant de béton superlisse d’autre part. Hans Verkouille explique « Nous avons construit la Villa V comme une habitation de référence. D’une part pour y habiter, d’autre part comme exemple de notre construction de villas de demain. La maison d’habitation a connu une sérieuse évolution, mon savoir-faire aussi. Mon entreprise Modulo est spécialisée depuis quelques années dans la construction de parcs de recyclage. Avec ces modules en béton nous avons commencé il y a cinq ans en France à réaliser également des projets résidentiels. Au début, il s’agissait d’éléments superposés. Particulièrement ‘bruts’ donc. Grâce entre autres à l’archi­tecte Benny Govaert et à Bernard Joye d’Enjoy Concrete, nos idées ont énormément évolué et se sont affinées. Villa V est le premier résultat à terme de l’évolution que j’ai connue comme entrepreneur. C’est ainsi que la couleur du béton lisse est parfaitement celle que nous voulions et les joints sont réduits à un minimum absolu. Bernard est vraiment un as dans ce domaine. »

© Gerrit Devinck

Bernard Joye explique : « Pour du travail au top il vous faut une équipe bien huilée, ayant le sens de la perfection. Nos éléments sont fabriqués en usine dans des conditions exceptionnelles. Aucun élément présentant une imperfection si infime soit-elle ne quitte l’usine. Bien sûr, je suis très fier du béton ultra lisse que nous livrons. Notre secret ? Nous travaillons avec du béton fluide qui ne doit plus être vibré, comme c’est classiquement le cas. Il est de conception japonaise et s’appelle RDC (Rheo Dynamic Concrete). Le béton fluide était à l’origine utilisé dans la construction de métros, à des endroits difficiles d’accès. Nous avions commencé avec ce produit à l’époque chez Furnibo, mon ancienne entreprise qui existe toujours. »

« Chez Enjoy Concrete nous utilisons des coffrages neufs en métal » poursuit-il. « Ceux-ci sont parfaitement nettoyés et traités aux silicones. Cela fournit des bords tranchants comme des rasoirs : il s’agit en somme d’architecture minimaliste. Vous ne trouverez pas dans notre béton de nuage ou d’affreux nid de gravier. Ce perfectionnisme exige du savoir-faire, et parfois un peu de patience. Si vous faites une erreur, vous devez recommencer. Heureusement, nous ne dépendons pas des conditions météorologiques. Et si, au montage, ou pendant le transport, l’un ou l’autre dommage devait être provoqué – ce sont des choses qui arrivent – nous disposerions d’un excellent service de réparation : des hommes aux doigts de fées. »

Bernard Joye : « Je remarque que l’habitation de Henk Verkouille connaîtra une suite. C’est ainsi que nous venons d’obtenir une commande de six maisons planifiées dans le même esprit. Cette manière de construire permet aussi de bien contrôler les coûts. Tout est déterminé d’avance. Il n’existe donc jamais de mauvaise surprise. Je vois aussi de plus en plus de maîtres d’ouvrage faisant placer l’enveloppe extérieure et réalisant eux-mêmes la finition. »

Henk Verkouille abonde : « Le projet Villa V est devenu le point de départ de nombreux nouveaux projets dans le même esprit, qui ont été mis en chantier. Une dizaine de maisons ont entre-temps été réceptionnées et il y en a au moins autant en préparation. Nous travaillons dans ce domaine souvent avec Enjoy Concrete. »

Il est bien connu que construire une habitation modulaire préfabriquée est rapide, mais elle est précédée d’un important travail d’étude et de préparation. « L’architecte a conçu l’habitation dans l’esprit d’une préfabrication » explique Bernard Joye. « Le bureau d’études de Modulo Béton a analysé le projet, l’a transposé en ‘morceaux’ et a dessiné les différents éléments dans les moindres détails. Avant de commencer la production, les plans de détails ont été affinés et finalisés chez nous. Modulo Béton a coordonné le chantier et a fait en sorte que le puzzle soit correctement posé, en concertation avec notre planning de production. »

Dès l’habitation terminée, le béton a encore été légèrement poncé et hydrophobé pour le rendre hydrofuge et résistant aux salissures. Le matériau garde ainsi sa couleur naturelle. « Nous travaillons le plus souvent dans la construction d’appartements, mais nous livrons de plus en plus d’éléments pour des villas complètes » conclut Bernard Joye. « Les atouts de la préfabrication, peuvent aussi avoir pleinement droit au chapitre dans la construction de logements particuliers, moyennant un sens de la perfection : la durée de construction réduite, qui permet d’économiser énormément d’heures de main-d’œuvre sur chantier ; le travail est moins dépendant des conditions atmosphériques ; la préfabrication est également très durable et sûre. » Villa V est un bâtiment durable, Bernard Joye en est convaincu : « Combien de temps cette habitation restera-t’elle là ? Moyennant l’entretien nécessaire, je dirais : presque éternellement ! » (KDA)

You may also like...