Dry Port – Le mégasite du prestataire logistique H.Essers à Genk

dld architecten

Qui ne connaît pas les camions du prestataire logistique H.Essers, avec leurs remorques rouges et leur logo HE ? L’entreprise limbourgeoise, fondée en 1928 par Henri Essers, est leader en Europe dans le domaine du transport et de la logistique. Des services de haute qualité sont au cœur de l’activité de l’entreprise, spécialisée dans la logistique pour les secteurs chimiques et pharmaceutiques internationaux. En outre, elle est également leader sur le marché belge de la logistique de la construction, avec une gamme spécifique de services et une flotte de véhicules distincte destinée aux entreprises de construction et de services publics.

Ces dernières années, H.Essers s’est considérablement développée, grâce à une croissance organique et à des acquisitions stratégiques. Cette croissance entraîne un besoin d’espace supplémentaire. Un besoin qui sera comblé dans les années à venir sur les anciens sites de Ford de Genk, où de nouveaux bâtiments industriels seront construits en béton préfabriqué.

© H. Essers – Premier module de 30.000 m² en construction

Le projet Dry Port Genk est en cours de réalisation sur un site d’une superficie de 23 hectares. A terme, 160.000 m² d’espace de stockage de haute qualité seront disponibles. « Nous avions besoin d’espace pour nous développer au sein de notre spécialisation », déclare Bob Van Steenweghen, Corporate Affairs Manager chez H.Essers. Il entend par là les activités liées à l’industrie chimique. Cela exige des entrepôts qui répondent aux normes Seveso extrêmement strictes (voir encadré), ce qui fait de la sécurité un point d’attention extrêmement important.

Cela se remarque également au niveau technique. L’ensemble du site est « encuvé » et le réseau d’égout est conçu de manière à pouvoir être immédiatement déconnecté du réseau d’égout public en cas d’incident et les déversements sont donc impossibles.

Le site de Genk est idéal pour un prestataire de services logistiques. Non seulement il y avait beaucoup d’espace à construire, mais l’espace permettait aussi le développement d’activités logistiques pour le secteur chimique. Le site est également accessible de manière « trimodale » : les marchandises peuvent arriver sur le site par la route, le canal ou le rail. Bob Van Steenweghen : « Genk est également un hotspot européen : c’est un endroit idéal pour une fonction de hub terrestre multimodal et sans congestion entre le port d’Anvers et l’arrière-pays européen. Genk est la porte d’entrée et de sortie de l’Europe ».

Une vie après Ford

Lorsque la dernière Mondeo a quitté la chaîne de production fin décembre 2014, environ 6.000 travailleurs et employés travaillaient pour Ford et ses fournisseurs. Le fait que de nouvelles activités orientées vers l’avenir se développent sur le site si peu de temps après la fermeture, conduisant à la création d’emplois durables, est un véritable tour de force pour Bob Van Steenweghen. Les deux premiers halls de Dry Port Genk, d’une superficie de 30.000 m², sont opérationnels depuis début 2019. Une cinquantaine de personnes y travaillent déjà, cette année ce sera 80. A terme, le mégasite sera de 160.000 m² et H.Essers emploiera plus de 420 personnes. L’entreprise renforce ainsi sa position de premier employeur privé de la région.

© d&d archtiecten – Vue sur la totalité des futures 160.000 m² d’entrepôts accessibles de manière “trimodale”

Béton préfabriqué résistant au feu

Le choix du béton préfabriqué était évident, pour plus d’une raison. Il y a d’abord et avant tout la rapidité d’exécution. « Nos clients voulaient être aidés rapidement », explique Bob Van Steenweghen. Avec le béton préfabriqué, une réception rapide est réaliste. L’utilisation de béton préfabriqué moderne permet également de réaliser dans ce projet des portées de 36 à 42 mètres, comme c’est le cas pour le « shipfloor ». Grâce à l’utilisation de grandes portées, il y a beaucoup moins de colonnes porteuses (obstruant). Il s’agit là d’un point primordial pour un bâtiment industriel.

La sécurité incendie a été un deuxième élément décisif dans le choix du béton préfabriqué. Le comportement au feu ne fait aucun doute. L’assureur et les pompiers ont préféré une structure en béton à une structure en acier. L’inertie thermique et les bonnes propriétés d’isolation thermique du béton sont ici pleinement mises en valeur. Les éléments utilisés disposent d’une valeur REI de 1, 2 et même 4 heures.

Comme les bâtiments du Dry Port accueillent des marchandises appartenant à différentes classes de marchandises, différents types d’arroseurs sont également utilisés. « Dans la zone de chargement et de déchargement, nous voulons pouvoir manipuler en même temps des marchandises corrosives et hautement inflammables, ce qui nécessite une combinaison de systèmes d’arrosage », explique Bob Van Steenweghen. Une combinaison d’un système d’arrosage CMDA (Control Mode Density Area) avec un système d’arrosage à mousse légère a été choisie. Pour les produits (hautement) inflammables, des compartiments d’une surface de 1.800 m² sont utilisés avec arrosage par mousse. En cas d’incident, ils peuvent être complètement remplis de mousse en moins de 3 minutes.

© H.Essers – Premier module de 30.000 m² terminé et entièrement opérationnel

D’ailleurs, les systèmes de mousse légère sont de plus en plus utilisés dans les centres logistiques. La mousse a un effet rafraîchissant en premier lieu parce qu’elle est composée d’une grande partie (95%) d’eau. Mais la mousse bloque également les gaz inflammables de l’air et a donc un effet suffocant. Les bulles d’air présentes dans la mousse sont insuffisantes pour maintenir la combustion. La mousse peut également être utilisée pour éteindre les feux de liquides. Les systèmes à mousse légère nécessitent relativement peu d’eau d’extinction, de sorte que l’impact sur l’environnement est minime.

Willy Naessens Bâtiments Industriels

Pour la réalisation de ce projet, H.Essers s’appuie sur le savoir-faire de Willy Naessens Bâtiments Industriels, membre de la FEBE. Tous deux collaborent depuis plus de six ans maintenant et les équipes réagissent bien les unes avec les autres. « La relation est très agréable et Willy Naessens Bâtiments Industriels connaît et comprend nos besoins », déclare Bob Van Steenweghen. « Le fait que Willy Naessens Bâtiments Industriels s’occupe à la fois de la production des éléments préfabriqués en béton et de leur installation est un atout supplémentaire ». Maikel Renette, représentant technico-commercial chez Willy Naessens Bâtiments Industriels à Tessenderlo est unanime : « Nous étions responsables de la réalisation de la structure. Il s’agissait notamment de la construction des fondations (y compris les terrassements), de la structure en béton, des murs en béton, des toits en béton et de la menuiserie extérieure. Avec cette réalisation, le prestataire de services logistiques H.Essers est sans aucun doute prêt pour le présent et l’avenir. C’est une excellente référence pour Willy Naessens Bâtiments Industriels, qui démontre notre expertise dans le domaine des grands centres de distribution logistiques. Le projet montre comment nous apportons de la valeur ajoutée, comment nous définissons et livrons rapidement la qualité avec un résultat final compétitif. Une approche intégrée est payante ! Nous sommes fiers d’avoir contribué à la relance de l’économie limbourgeoise et de ce site légendaire. ‘Encore un chantier’, c’est bien plus qu’un joli slogan ! » (SMA)

© Willy Naessens Industriebouw

Seveso
Une entreprise Seveso est celle qui a une activité liée à la manipulation, la fabrication, l’emploi ou le stockage de substances dangereuses (par ex.: raffineries, sites (pétro)chimiques, dépôts pétroliers ou encore dépôts d’explosifs).
Seveso est une commune du nord de l’Italie, dans la région de Lombardie. Elle est surtout connue depuis qu’un accident industriel est survenu le 10 juillet 1976. Un nuage de dioxine s’est répandu dans les environs après l’explosion dans une usine chimique.
Le terme « Seveso » est attaché depuis à la directive européenne concernant la maitrise des dangers liés aux accidents majeurs impliquant des substances dangereuses, qui impose notamment l’identification des établissements industriels présentant des risques majeurs.     Source : seveso.be

H.Essers en chiffres
H.Essers a réalisé un chiffre d’affaires de 679 millions d’euros en 2018. L’entreprise dispose actuellement de 1.060.000 m² d’entrepôts, d’une flotte de 1.320 tracteurs, 3.120 remorques, 430 safeboxes, 370 conteneurs et 950 réservoirs isothermes. 41% de cette flotte est multimodale. H.Essers emploie 6.340 personnes sur 71 sites dans 17 pays.

Willy Naessens Group en chiffres
Willy Naessens Group a réalisé un chiffre d’affaires de 450 millions d’euros en 2018, compte 23 sociétés actives et est actif en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en France, en Roumanie et au Danemark.
Willy Naessens Group dispose de ses propres 40 équipes de montage et de finition et emploie 1.750 personnes. Avec ce parc de personnes et d’équipements, le Groupe construit en moyenne 800.000 m² de bâtiments par an.
La production de tous les éléments préfabriqués en béton nécessaires a lieu dans leurs propres usines de produc-tion, qui sont réparties dans toute la Flandre.

Dry Port, Genk

Maître d’ouvrage : H.Essers
Conception : d&d architecten
Entrepreneur : Willy Naessens Industriebouw – Tessenderlo
Bureau d’études : Willy Naessens Industriebouw – Tessenderlo
Éléments préfabriqués en béton : Willy Naessens Group
Pour le premier module :
• Colonnes : 288 pièces
• Poutres de toiture en béton armé : 678 m
• Poutres DES ÉTAGES en béton armé : 160 m
• Poutres de toit IV précontraintes 24,00 m : 80 pièces
• Poutres de toit IV précontraintes 36,75 m : 13 pièces
• Murs coupe-feu non isolés : 9.400 m2
• Murs coupe-feu isolés : 2.190 m2
• Murs de façade isolés : 1.775 m2
• Éléments de toiture TT précontraints : 31.620 m2
• Dalles alvéolées précontraintes : 890 m2

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *