Le paysage de la certification – 7ème partie – CSTC

En Belgique, le paysage de la certification est très diversifié. Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. C’est pour cela que BETON souhaite mettre à l’honneur un organisme dans chacun de ses numéros. Il ne s’agit pas ici d’expliquer de manière complexe leurs travaux, mais de présenter de manière claire et succincte ces organisations et ce qu’elles réalisent.7ème partie: CSTC

En sa qualité de centre de recherche et d’innovation, le CSTC, Centre Scientifique et Technique de la Construction, s’emploie depuis 60 ans à améliorer la qualité dans le secteur de la construction, en jetant un pont entre la recherche et la pratique. Stimulé par les défis sociétaux actuels, le CSTC encourage les entreprises à continuer d’innover dans divers domaines de la construction. Le secteur est en effet en mesure de répondre à nombre de ces défis, par exemple en ce qui concerne le climat, l’économie circulaire et la durabilité.

La construction est un secteur très spécifique, d’une part parce qu’il est très fragmenté et d’autre part parce que les entreprises les plus novatrices ne peuvent aller de l’avant si elles ne sont pas suivies par leurs partenaires, leurs clients et un grand nombre de leurs consœurs. La recherche axée sur l’innovation, l’acquisition et la diffusion des connaissances permet de constituer un tronc commun pour les innovations et de les concrétiser dans la pratique constructive. Dans ce contexte, la normalisation et la certification jouent également un rôle important que le CSTC soutient en tant qu’opérateur sectoriel et au travers de son implication en matière d’agréments techniques (ATG) ainsi que dans les activités de certification BENOR.

Sous l’impulsion de son nouveau directeur général Olivier Vandooren, le CSTC a mis en œuvre un vaste plan d’action visant le renouvellement et la transformation internes. L’objectif est d’innover encore plus d’ici 2025, de créer plus de valeur ajoutée pour le secteur, de communiquer et de former davantage et mieux, de capitaliser sur la numérisation via un CSTC 4.0 pour une Construction 4.0, et enfin, de renforcer la coopération et les partenariats. Le CSTC a toujours été et continuera d’être un partenaire de confiance pour le secteur.

www.cstc.be

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *