Roosens Bétons atteint son objectif : davantage de transport par voie navigable

© Binnenvaartinbeeld.com

La société Roosens Bétons basée à Familleureux, membre de la FEBE, va augmenter de manière significative son transport par voie navigable dans les prochaines années. L’entreprise a participé à une action en vue de l’élargissement de l’écluse d’Obourg. Aujourd’hui, l’écluse peut accueillir des bateaux jusqu’à 90 m, mais cette taille est insuffisante pour que la navigation soit rentable.

Actuellement, Roosens transporte 7 % de ses matières premières et de ses produits finis par voie navigable, une part que l’entreprise souhaite voir augmenter rapidement dans un avenir proche.
Danny Roosens, administrateur délégué de Roosens Bétons : « Le réseau routier est saturé. Il y a de plus en plus de restrictions sur les grands camions dans les villes. Les entrepreneurs doivent respecter de nouvelles normes énergétiques et environnementales et réduire leur empreinte carbone de manière drastique. Si nous voulons survivre et continuer de nous développer, le transport par voie navigable n’est plus une simple alternative, mais un défi majeur pour l’avenir. »

Danny Roosens ne s’est pas limité à des paroles. Avec quelques entreprises voisines telles que Carmeuse, Duferco, Holcim… un certain nombre de pôles logistiques et la Communauté urbaine du Centre, ils ont élaboré un mémorandum. L’ancien ministre wallon (jusqu’en septembre 2019) de l’Environnement, de l’Aménagement du territoire, de la Mobilité et des Transports, Carlo Di Antonio, a été particulièrement attentif à la demande d’adaptation de l’écluse d’Obourg. Les travaux ont été budgétés dans le plan d’investissement wallon 2019-2023 et auront lieu en 2022. Grâce à cette adaptation, une liaison directe entre Paris-Seine Nord et l’Escaut sera mise en place permettant aux bateaux de 2.000 tonnes d’y naviguer et d’atteindre les entreprises, rendant ainsi le transport par voie navigable rentable.

You may also like...