Le béton préfabriqué partenaire idéal dans le Plan de Gestion de l’Eau de la Région de Bruxelles-Capitale

Céline Fremault (cdh), Ministre bruxelloise de l’Environnement et de l’Energie, responsable de la politique de l’eau, a fait adopter le second Plan de Gestion de l’Eau (PGE) pour la Région de Bruxelles-Capitale qui porte sur les années 2016 à 2021. Il doit permettre d’atteindre les exigences européennes au niveau des eaux de surface et des eaux souterraines.
Pour y arriver, les eaux pluviales devront être intégralement gérées sur la parcelle où elles tombent, que cette parcelle soit publique ou privée. A cette fin, l’infiltration est privilégiée et, à défaut, l’envoi vers le réseau hydrographique existant.
Le béton préfabriqué peut contribuer à cette nouvelle gestion de l’eau de Bruxelles. Il convient particulièrement à la gestion quantitative des eaux de surface et des eaux souterraines ainsi qu’à la prévention et à la gestion des risques d’inondation. La variété des matériaux va pouvoir permettre l’infiltration, le tamponnage et le drainage.
Les différents éléments en béton qui peuvent répondre à la nouvelle politique de gestion des eaux pluviales mise en place peuvent être déclinés en 3 grands groupes.

  1. Les  éléments de pavage, comme des pavés avec joints élargis ou des dalles gazons. Ces éléments conviennent parfaitement pour laisser l’eau de pluie s’infiltrer dans le sous-sol plutôt que de la renvoyer dans les égouts et de voir inonder les caves en aval.
  2. Les  éléments souterrains, comme de tuyaux poreux. On peut penser à ceux-ci pour des applications d’infiltration ou de drainage.
  3. Des éléments de renforcement des berges ou des élément de fossé poreux, qui  permettent à des berges des canaux, cours d’eau et étangs d’y développer la biodiversité.

Le développement des dispositifs du maillage pluie permettra de répondre au Plan de Gestion de l’Eau. Comme Céline Frémault l’a annoncé lors d’une rencontre avec le secteur : « Pour déployer le plan de gestion de l’eau, il faudra développer tous les dispositifs de maillage pluie. La Région est en train de les installer dans tous ses nouveaux projets. Les Communes en font de même, aidées par un Facilitateur Eau mis à leur disposition par Bruxelles-Environnement et par un appel à projets annuel  de quelque 600.000 euros. L’eau n’est plus un problème mais une opportunité.  C’est une véritable plus-value pour l’espace public ». Le béton préfabriqué se profile comme une solution idéale pour y parvenir !

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *