« Peuple Belge » à Lille – Une interprétation contemporaine dans un cadre historique

Le « Peuple Belge » à Lille est un bâtiment qui attire l’oeil par son charisme contemporain au cœur du quartier historique. Sa forme à la fois aérée et massive a été obtenue en utilisant du béton architectonique blanc et poli. Le projet est le résultat d’une collaboration réussie entre les architectes français Coldefy et le constructeur belge Decomo sa.

Le projet « Peuple Belge » est constitué de 15 habitations multifamiliales. Le rez-de-chaussée et le premier étage hébergent plusieurs restaurants de qualité. Le premier étage est occupé par le restaurant gastronomique « Le Cerisier », tandis que la brasserie attenante « La Griotte » s’est installée au rez-de-chaussée. Les clients du restaurant peuvent passer la nuit dans « Les Nids », des chambres d’hôtes réparties dans les niveaux supérieurs. Les habitations situées aux étages supérieurs disposent de spacieuses terrasses et de grandes loggias.

Plusieurs paramètres ont exigé une attention toute particulière lors de la conception du « Peuple Belge ». Offrant un ensemble de logements collectifs et de restaurants contemporains, le projet se veut un symbole du renouveau du Vieux-Lille, un quartier qui se caractérise par un très riche patrimoine historique. Le site est en effet situé juste en face de deux édifices emblématiques de Lille : l’Hospice-Comtesse, un hôpital du 17ème siècle abritant aujourd’hui un musée.

Juste à côté se trouve également le Tribunal de Grande Instance imaginé par Marcel Spender et Jean Willerval, deux architectes qui ont réalisé plusieurs projets de référence dans le nord de la France au cours des années 1970. Tout au long de l’Avenue du Peuple Belge, les bâtiments historiques côtoient de hauts ensembles modernes.

Parcelle d’angle

Le projet se développant sur un angle, il n’était pas possible de bénéficier de vues arrière traversantes vers un intérieur d’îlot et il fallait également composer avec une profondeur bâtie importante sur l’angle. Cette contrainte a été déterminante dans le choix d’ouvrir largement les appartements sur la ville et de développer une surface vitrée importante.

Ces postulats de départ ont débouché sur un bâtiment blanc, épuré, à la façade ludique, comptant six étages. La façade doit son caractère à la structure squelettique qui, par le jeu de ses différentes hauteurs et volumes en
gradins, semble prendre une dimension différente à chaque fois que le regard change de direction. Avec la couleur blanche, les architectes ont créé un bâtiment qui s’intègre bien dans son environnement sans être éclipsé par les bâtiments historiques du quartier. L’effet de cascade constitue aussi une réponse aux exigences urbanistiques complexes. Grâce à une volumétrie ludique, le bâtiment constitue une élégante clé de voûte à la rangée de maisons, en se connectant élégamment aux bâtiments voisins des deux rues. Le « Peuple Belge » structure le coin de la rue par ses formes légères évoquant à la fois la masse et la matérialité. Un béton architectonique blanc a été choisi comme matériau.

Simon Ducreu, directeur de projet de l’agence Coldefy : « Lisse, blanc et épuré, le béton poli se décline sur l’ensemble des éléments structuraux. Le matériau prend l’aspect de pierre comprenant des granulats visibles, il permet des jeux de lumière en façade. Les éléments de façade ainsi que tous les murs intérieurs sont réalisés en béton préfabriqué, ce qui a permis de réaliser les étages très rapidement, avec une grande précision et presque à sec. »

La façade a été conçue comme une trame blanche, dont la dimension de la travée s’adapte aux fonctions. Simon Ducreu : « De larges baies ouvrent les restaurants sur la ville, puis pour les logements, l’écriture se fait dense dans les premiers étages pour assurer l’intimité nécessaire au bien-être des habitants. En hauteur enfin, de larges ouvertures permettent aux habitants de profiter des vues dégagées sur la ville. »

Techniquement parlant, la façade en béton architectonique est composée de deux trames successives dont la fonction et la forme sont complémentaires. Une ossature en béton primaire et structurelle constitue le support structurel des poutres et des colonnes de 60 cm de large. Le cadre secondaire est construit de façon plus « aléatoire » et varie d’un étage à l’autre et d’une façade à l’autre. Le deuxième cadre est constitué d’éléments en béton non porteurs de 25 cm x 25 cm.

Le motif de la façade présente deux variantes qui coïncident plus ou moins avec les façades des différentes rues. Le béton architectonique a été fourni par l’entreprise mouscronnoise Decomo sa. Marnix Soubry est responsable du projet : « Nous avons fabriqué en usine des éléments avec différentes finitions : polis, attaqués à l’acide… Au final, les architectes ont opté pour une finition polie. Un prototype de cet élément a également été réalisé sur place afin de voir comment le matériau fonctionnerait dans l’environnement du projet. Faute de place, les éléments préfabriqués étaient livrés sur le site tous les deux jours. La mise en oeuvre a donc été réalisée en flux tendu et phasée en 9 étapes extrêmement précises. »

Structure du béton

Le béton architectonique est un matériau qui répond aux exigences les plus élevées. Le béton sélectionné ici présente la classe de résistance C35/45 et la classe d’exposition XC4-XF1. Du sable très blanc a été utilisé pour obtenir une teinte qui rappelle celle de la pierre naturelle marbrée. Le béton poli offre un aspect lisse comme un miroir, mais de petits agrégats sont également présents en surface. Les éléments en béton ont été préfabriqués en usine à l’aide de coffrages en bois sur mesure. Ces éléments ont été assemblés sur place à l’aide de boîtes d’ancrage : des tubes ronds en acier ondulé pour le coulage du mortier d’étanchéité (Clavex), qui relient les colonnes de béton entre elles. Le bâtiment « Peuple Belge » a été réceptionné en 2019.

PEUPLE BELGE, Lille (France) – 2019

Maître d’ouvrage : GMB Invest – ICM
Architecte : Coldefy Associés Architectes Urbanistes (CAAU)
Entrepreneur : Eiffage Construction sa
Bureau d’études : Fally & Associés sa
Béton architectonique : Decomo sa

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *