Projet : Extension du parking P3 de l’aéroport de Bruxelles

© Van Laere

L’aéroport de Zaventem disposera bientôt de 2.088 places de parking supplémentaires. En effet, Interparking a passé l’ordre pour l’agrandissement du parking P3. L’opérateur de parking répond ainsi à la demande de l’aéroport de Bruxelles National de prévoir plus de places de parking à proximité immédiate du terminal.

P3, le bâtiment de parking existant, anciennement appelé Front Park 3, peut accueillir 2.400 véhicules. Il s’agit d’une construction préfabriquée à ossature avec une structure ouverte et des sols plans. Les étages sont accessibles par des rampes en spirale situées à l’intérieur du bâtiment. Pour l’extension du parking, l’association temporaire d’architectes B.J.M.W. (Jaspers-Eyers et L. Willox) a opté pour le même principe de conception. Le Bureau d’études TPF a été chargé de l’étude de stabilité et de l’étude des techniques. L’entrepreneur Van Laere a obtenu le marché pour la construction et a entamé les travaux en mars 2019. Pendant les travaux, 200 places de parking étaient indisponibles dans le bâtiment existant, et les passagers devaient emprunter une entrée et une sortie alternatives via le parking P2.

L’extension mesure 78 m sur 60 m et comporte 3 niveaux souterrains et 6 niveaux en surface. Le bâtiment dispose d’une toiture-parking. La superficie totale utile du bâtiment est de 46.800 m². Le bâtiment a été conçu selon une trame de 15,6 m x 10 m. Les murs du sous-sol des deuxième et troisième niveaux souterrains ont été réalisés comme murs de soutènement souterrains de 80 cm d’épaisseur. L’ancrage des poutres préfabriquées dans les murs de soutènement souterrains au niveau -2 a été réalisé au moyen de nœuds humides. À cette fin, les poutres ont été munies de torons et d’étriers saillants, et des trous ont été pratiqués dans les murs de soutènement souterrains (fig. 1). Pour l’ancrage des poutres au niveau -1, une poutre de ceinture de 1 m de haut a été coulée sur les murs de soutènement souterrains (fig. 2). Les colonnes du premier niveau souterrain ont été placées sur cette poutre de ceinture. La liaison entre la colonne et la poutre de ceinture a été réalisée au moyen de barres d’attente dans des gaines d’injection. Au niveau -1, on a également posé des colonnes préfabriquées sur les fondations du bâtiment existant. Tout comme les niveaux en surface, le premier niveau souterrain présente une structure ouverte. Cet étage se trouve en partie sous le niveau de la route d’accès entre les parkings P2 et P3. De l’autre côté du bâtiment, cet étage est complètement en surface.

fig. 1 – Ancrage d’une poutre dans le mur de soutènement souterrain

L’accès aux niveaux supérieurs de la nouvelle extension se fait par les rampes du bâtiment existant. Les niveaux souterrains sont accessibles par des rampes situées à l’extérieur du bâtiment, qui sont accessibles depuis le rez-de-chaussée. Cette solution a été adoptée parce qu’il n’y a pas de niveaux souterrains dans le parking existant.

fig. 2 – Ancrage de la poutre de ceinture
fig. 3 – Fixation de parapet contre la poutre

Les colonnes armées sont à hauteur d’étage, de sorte que les solives peuvent être posées sur les têtes de colonne, ce qui rend les consoles superflues. La liaison entre la poutre et la colonne a été réalisée au moyen de barres d’attente dans des gaines d’injection. La plupart des colonnes sont rondes et ont un diamètre de 800 mm (aux niveaux -3 et -2), 700 mm (aux niveaux -1 et 0) et 600 mm (à partir du niveau +1). Elles ont été fabriquées en béton à haute résistance jusqu’à C80/95. Les poutres précontraintes portent de colonne à colonne ou de mur à colonne, sont en forme de L ou de T inversé et sont pourvues d’étriers en saillie sur leur face supérieure. La largeur des poutres varie de 590 à 980 mm, leur hauteur de 500 à 1.130 mm. La hauteur de la bride est de ± 270 mm. À certains endroits de la bride, une ouverture de 70 mm de diamètre a été prévue pour la traversée de conduites. Pour les sols, le choix s’est porté sur des dalles de plancher alvéolées précontraintes de 32 cm d’épaisseur avec une couche structurelle de béton coulé polie de 7 à 9 cm d’épaisseur. Cette différence d’épaisseur tient compte des différences de contre-flèche entre les dalles de planchers. Leur portée est de ± 15 m. Au total, 349 colonnes, 314 poutres et 2.320 dalles de plancher alvéolées ont été fabriquées par CRH dans l’usine de Lier, Ergon.

Des éléments de façade légèrement lavés de 113 cm de haut ont été installés au niveau des planchers. La composition du béton et le parachèvement de ces parapets ont été adaptés à l’aspect des parapets du bâtiment existant. Sur les côtés du bâtiment, les parapets ont été intégrés dans les poutres de rive. Pour ce faire, une poutre a, chaque fois, été coulée pendant la deuxième phase en usine contre le parapet, puis post-contrainte. La longueur maximale est de 15,7 m. 113 de ces poutres de rive spéciales au total ont été fabriquées par Verheyen. À la tête du bâtiment, 42 parapets de Verheyen, d’une longueur maximale de 10,5 m, ont été fixés contre les poutres d’Ergon. Pour ce faire, des rails d’ancrage ont été coulés dans les parapets et des fers en L ont été ancrés sur les faces supérieures des poutres de support. Les deux ont été reliés entre eux par des boulons en T et la liaison a été noyée dans la couche de finition (fig. 3). Le montage des éléments préfabriqués s’est déroulé d’octobre 2019 à mars 2020.

Pour assurer la stabilité horizontale et l’intégrité structurelle, une armature de chaînage a été prévue au-dessus des solives et dans les dalles de plancher alvéolées, dans deux directions perpendiculaires entre elles. À cette fin, les solives ont été munies sur leur face supérieure d’étriers saillants, dans lesquels on a posé l’armature. Des fentes longitudinales ont été prévues aux extrémités des dalles de plancher alvéolées pour l’ancrage de l’armature de chaînage. Leur ancrage dans les poutres en L a été réalisé avec ou sans supports de boulons (fig. 4). À l’emplacement des poutres en T inversées, l’armature de chaînage passe d’une dalle de plancher à l’autre en passant au-dessus de la poutre (fig. 5). Le bâtiment compte 4 noyaux rigides qui ont été coulés sur place. Des fentes longitudinales ont également été prévues dans les dalles de plancher pour le raccordement entre les dalles de plancher et les noyaux, pour la pose des armatures nécessaires. Des consoles ont été coulées contre les parois des noyaux pour y poser les dalles de plancher.

Les éléments structurels souterrains et les dalles de plancher possèdent une résistance au feu de R 120 et REI 120, respectivement. En surface, il s’agit de R 60 et REI 60. Les niveaux souterrains ont été équipés d’une installation d’EFC et tous les niveaux ont été équipés de dévidoirs incendie. Tant les éléments préfabriqués en surface que souterrains sont conformes à la classe d’environnement EE3, tandis que la couche de finition des dalles de plancher alvéolées répond aux exigences de la classe d’environnement EE4. Pour l’évacuation de l’eau, on a prévu une pente de 1% dans les planchers en posant les solives en pente. Seul le toit du parking a été pourvu d’une couche d’étanchéité sous la forme d’une résine synthétique PMMA qui a été appliquée sous forme liquide sur la couche de finition polie après l’application d’un apprêt de base. Un voile de pontage des fissures a été incorporé dans la couche d’étanchéité. Une couche d’usure a été posée sur la couche d’étanchéité, constituée d’un mortier autonivelant à base de PMMA dans lequel on a saupoudré des granulés antidérapants de 1 à 2 mm. Cette couche a été parachevée avec une résine de scellement pigmentée à base de PMMA. Ces couches n’ont pas été appliquées sur les niveaux intermédiaires. Pour ceux-ci, les couches de finition sur les éléments de dalles alvéolées ont été simplement polies. (KDA, BHE) n

BRUSSELS AIRPORT Parkeergebouw P3 / Bâtiment de Parking P32020, Zaventem

Maître d’ouvrage: Brussels Airport nv & Interparking nv
Entrepreneur: Van Laere nv
Architecte: TV/AM B.J.M.W. (Jaspers-Eyers en L. Willox)
Bureau d’études: TPF sa

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *