“La tentation est donc grande de réduire la durabilité à des aspects partiels que nous comprenons mieux, comme l’empreinte de CO², ou en ne considérant pas l’ensemble du projet…”

L'une des questions à se poser est de savoir comment les matériaux (locaux) peuvent être intégrés dans la conception sans que celle-ci ne compromette la longévité, la réutilisation ou le recyclage de ces matériaux

— Stef Maas

Le Green Deal européen, la feuille de route pour rendre l’économie de l’Union européenne durable, ne semble pas manquer sa cible en termes de communication. La stratégie européenne s’infiltre dans les gouvernements nationaux et régionaux jusqu’aux intercommunales et aux communes. Des tentatives sont faites à tous les niveaux pour donner une forme concrète au concept de “durabilité”. Les milliards d’euros que l’Europe met à disposition sont incontestablement stimulants.

Cette interprétation peut sembler simple, mais elle est loin de l’être. Tout dépend de la définition du concept de durabilité. Faites l’exercice dans votre entourage et vous arriverez à la conclusion qu’il s’agit d’un terme conteneur qui est interprété différemment par chacun.

La tentation est donc grande de réduire la durabilité à des aspects partiels que nous comprenons mieux, comme l’empreinte de CO2, ou en ne considérant pas l’ensemble du projet mais uniquement les matériaux utilisés. Cette réduction conduit à une prolifération de labels verts dont on ne sait souvent pas dans quelle mesure ils contribuent à une planète vivable. Prescrire un tel label semble être une interprétation concrète du concept de durabilité, mais c’est rarement le cas. Afin de parvenir à une réalisation durable, une approche au niveau du projet est nécessaire en premier lieu, dans un cadre aussi large que possible. L’une des questions à se poser est de savoir comment les matériaux (locaux) peuvent être intégrés dans la conception sans que celle-ci ne compromette la longévité, la réutilisation ou le recyclage de ces matériaux. Une manière très différente d’envisager la durabilité, qui ne peut être labellisée a priori.

Du côté de l’industrie du béton préfabriqué, nous sommes convaincus que nous sommes également un partenaire de discussion solide à ce niveau. Cette édition de BETON l’illustre de manière convaincante.

You may also like...