Activation du noyau de béton – Qu’est-ce que c’est déjà ?

Le principe général

Le principe de l’activation du noyau de béton est basé sur la propriété d’inertie thermique du béton. L’inertie thermique peut être définie comme la capacité d’un matériau à absorber de la chaleur ou de la fraîcheur, puis à la restituer avec retard. En pratique, vous pouvez observer le phénomène dans les châteaux médiévaux ou les monastères aux murs très épais. Pendant les périodes ensoleillées, la masse du mur attire l’énergie thermique de la pièce et la retient, ce qui la rend toujours merveilleusement fraîche. La chaleur stockée dans les murs volumineux pendant la journée est lentement libérée pendant les périodes plus fraîches, atténuant ainsi le froid nocturne. Ce principe ingénieux et naturel d’inertie thermique permet de niveler les pics de chaleur et de froid, afin que les pièces restent toujours agréables.

L’activation du noyau de béton repose sur le même principe : l’accumulation d’énergie dans la masse de béton. Cependant, l’activation du noyau de béton ne dépend pas de la chaleur du soleil. L’accumulation de l’énergie thermique est ici “contrôlée” au sens propre comme au sens figuré : un réseau de tuyaux, remplis d’eau, traverse les éléments en béton (généralement les sols, parfois les murs). Grâce à une source de chaleur – dans le cas du château, la lumière du soleil, ici généralement une pompe à chaleur – nous pouvons influencer artificiellement la température du béton et utiliser sa masse thermique. Ainsi, dans un bâtiment avec activation du noyau de béton, les pics de chaleur et de froid sont aplanis. En tant que tel, le système peut fonctionner comme un chauffage et un refroidissement.

Pourquoi l’activation du noyau de béton est-elle si efficace sur le plan énergétique ?

L’activation du noyau de béton est généralement utilisée en combinaison avec l’énergie géothermique. La pompe à chaleur géothermique va extraire l’énergie de notre sous-sol. La température du sous-sol est assez constante, de 10 à 12°. L’énergie extraite du sol est utilisée pour donner à l’eau dans les tuyaux une certaine température.

La géothermie est un principe de chauffage écologique, mais elle est particulièrement avantageuse en combinaison avec l’activation du noyau de béton. Il n’y a qu’une différence de température minime entre l’eau que vous pompez depuis le sous-sol et la température requise pour les tuyaux dans le sol. La différence de température entre votre source ou système primaire (l’énergie du sol que vous pompez à l’aide d’une pompe à chaleur) et votre système de distribution ou système secondaire (vos tuyaux dans le sol en béton) étant très faible – ce que l’on appelle le ΔT (“delta T”) -, vous n’avez pratiquement pas besoin d’énergie supplémentaire pour chauffer votre complexe. La température dans le béton peut rester modérée car toute la surface du plafond ou du plancher peut être chauffée ou refroidie. Les courants d’air peuvent aussi être complètement évités.

Pourquoi choisir un système préfabriqué ?

Les systèmes préfabriqués sont fabriqués dans des conditions contrôlées, indépendamment des conditions météorologiques. De manière générale, l’avantage de la préfabrication est que tout est préparé en usine, ce qui permet de gagner du temps sur le chantier. Le temps gagné a évidemment un impact sur le prix de revient du bâtiment.

Pour l’activation du noyau de béton préfabriqué, cet avantage est double, car il n’est pas nécessaire d’avoir une équipe de bétonnage ni un technicien sur place. Comme les tuyaux sont encapsulés dans les éléments (dalles alvéolées), ou immédiatement coulés à l’arrivée sur le site (prédalles), il n’y a aucun risque de dommages par les autres équipes.

You may also like...