Constantin Brodzki L’initiateur du « Style CBR » est décédé

L’architecte belgo-polonais Constantin Brodzki est décédé le 28 mars à l’âge de 96 ans. Il était connu pour avoir enrichi Bruxelles de son « style CBR » du nom de la plus connue de ses réalisations modernes, l’ancien siège du producteur de ciment CBR à Watemael-Boitsfort. Avec ce bâtiment, l’icone de l’architecture en béton a sans doute écrit l’histoire de l’architecture.

Constantin Brodzki est né à Rome en 1924, fils d’un père polonais et d’une mère belge. Il s’est installé en Belgique peu avant la Seconde Guerre Mondiale. Jeune diplômé de la Cambre, il s’inspire lors de ses stages de la ville de New-York. Plus tard, il devient l’une des grandes figures du modernisme et plus particulièrement du brutalisme.

Dans les années 70, il a fait évoluer la réflexion sur le béton. C’est ce qu’il nous expliquait encore récemment lors d’un entretien (BETON 246) : « On oublie trop vite que le béton n’est pas un matériau dur, il est d’abord liquide. En mettant l’accent sur cette fluidité, j’ai changé la façon dont nous regardons le béton : à travers cette vision, j’ai fait comprendre que les éléments en béton ne doivent pas nécessairement avoir une forme droite. »

Brodzki était fasciné par l’industrialisation. Lorsqu’il a conçu le bâtiment CBR, il était à la recherche d’une méthodologie pour construire un bâtiment qui pourrait être préfabriqué sur une base industrielle. Pendant sept ans, il a travaillé avec CBR sur une technique permettant de fabriquer des panneaux de béton préfabriqués aux formes fluides. L’ensemble de l’usine CBR a été mis à sa disposition pour la réalisation de son concept, et il a d’abord réalisé deux petits « bâtiments tests » en béton avant de commencer la grande structure. Le bâtiment de la CBR figure sur la liste des bâtiments protégés depuis 2018.

Constantin Brodzki

  • 1924-2021
  • Créations célèbres à Bruxelles : bâtiment CBR, pavillon de l’Expo 58, musée du cinéma-Cinematek, bâtiments Swift, bureau Generali

You may also like...