Le Plateau d’Erpent Un écoquartier aux façades harmonieuses

© Philippe Piraux

Dans la commune d’Erpent, au Sud de Namur, le Plateau d’Erpent est situé au milieu de la verdure et offre une vue sur la Meuse et la Citadelle. Il s’agit d’un complexe résidentiel partiellement interdit aux véhicules. Un projet conçu pour les résidents de demain, dans un souci de durabilité et avec tout le confort nécessaire.

« Nous avons conçu ce nouveau type de quartier en accordant une grande attention à l’environnement », déclare le co-promoteur immobilier Immobel. « En termes de consommation d’énergie, de qualité d’isolation, de gestion des déchets, de gestion des eaux de pluie, de relation avec la nature, nous avons pris en compte tous ces aspects pour concevoir ce site. Nous avons opté pour une approche résolument durable et respectueuse de l’environnement. »

Le Plateau d’Erpent est situé un peu à l’écart de la Chaussée de Marche et est facilement accessible par les transports publics. Plusieurs écoles sont situées à proximité. La première pierre de l’écoquartier de 10 ha a été posée en septembre 2018. Entretemps, le quartier est habité.

Le projet comprend 340 logements et sera mis en œuvre en deux phases : la première phase comprend 30 maisons et 142 appartements, répartis sur 4 bâtiments. Les appartements représentent une surface bâtie de 12.500 m² ; ils sont répartis dans 2 bâtiments de 34 unités, un de 56 unités et le dernier de 18 unités. Chaque bâtiment disposera d’un appartement adapté pour les personnes à mobilité réduite.

Les maisons de trois chambres possèdent un jardin et sont disponibles avec ou sans garage, avec des toits plats ou des toits à pignon pour répondre aux besoins individuels.

Le stationnement des voitures est situé en bordure des sites résidentiels verts. Des sentiers pédestres et des pistes cyclables traversent les blocs résidentiels et mènent au cœur du projet : une zone commune bordée d’un parc. Cet espace public vert offre suffisamment d’espace pour la construction d’immeubles d’appartements de grande qualité.

Du béton architectonique gris a été utilisé pour les 50 terrasses des appartements. Les éléments constituant les terrasses ont été livrés par SVK ELBETON. Julie Delorge, chef de projet pour l’architecte Atelier de l’Arbre d’Or : « Pour l’écoquartier, nous avons porté une grande attention aux façades des différents bâtiments. Pour les appartements, on a défini une image spéciale avec le partenaire associé du bureau Bernard Voglet. La façade est une combinaison de briques rouges et beiges, avec un certain nombre de sections de façade en panneaux d’Eternit. Nous trouvions que les balcons gris en béton architectonique s’intégraient bien. La finition acidée s’accorde bien avec la structure de la façade. L’entrepreneur a décidé de travailler avec la SVK Elbeton. Nous avons déjà travailler avec des éléments provenant de chez SVK par le passé pour d’autres projets et l’expérience n’est que positive. »

En d’autres termes, ce n’est pas une coïncidence si l’écoquartier du Plateau d’Erpent est un lieu très prisé dans la région. Une gamme de types de logements – maisons avec ou sans garage, appartements ou studios – répond aux souhaits des générations actuelles et futures qui veulent s’installer à Namur dans un cadre de vie paisible, confortable et durable.

Erpent écoquartier, 2021
Maître d’ouvrage : Thomas & Piron Bâtiment sa, Thomas & Pyron Home sa et Compagnie immobilière de Wallonie (Immobel)
Architecte : Atelier de l’ Arbre d’Or sprl
Stabilité : Bureau Van Ransbeeck bv
Entrepreneur générale : Thomas & Piron sa
Eléments en béton préfabriqué (terrasses)  : SVK Elbeton nv
Superficie du terrain : 10,2 ha

Le projet comprend 3 phases :
> 1 : 142 appartements – 30 maisons – +/- 600 m² de bureaux
> 2 : 28 appartements – 38 maisons
> 3 : 101 maisons

You may also like...