Via Nova Equine [ clinique équine ] – La connexion comme mot clé pour une approche innovante

Consultez cet article au format .pdf

Un projet remarquable a été réalisé à Bree en 2020. La clinique équine Via Nova Equine n’est pas seulement le lieu de travail de l’un des chirurgiens équins les plus renommés au monde, Marc Suls, mais elle abrite également une salle d’opération ultramoderne comprenant le plus grand scanner IRM d’Europe. Les meilleurs chevaux de toute l’Europe y sont opérés et y passent leur période de revalidation. Les écuries sont équipées de manière à ce que les “patients” ne puissent pas se blesser et puissent se revalider rapidement. Ce projet spécial est tout à fait dans les cordes du coordinateur du projet Marc Symons. 

© Hans Verelst Architecten

BETON: Pouvez-vous vous présenter? Comment devient-on coordinateur de bâtiment dans le monde équestre?

MARC SYMONS : « Dès l’âge de 12 ans, j’ai eu une passion pour la construction. De l’école secondaire à l’enseignement supérieur, mes premiers emplois et mes intérêts personnels étaient tous centrés sur la construction. En cela, le bois était et reste mon truc. Il y a un peu plus de 20 ans, je voulais vraiment me spécialiser dans un marché de niche et y faire quelque chose de particulier. J’ai moi-même un certain nombre de chevaux et le monde équestre semblait offrir quelques opportunités. Quoi qu’il en soit, j’ai vu que les écuries et les centres équestres étaient conçus et construits avec peu d’inspiration. Le monde du cheval belge met la barre de plus en plus haut et était ouvert à mes idées novatrices.

En tant que coordinateur du bâtiment, je supervise les projets de A à Z en collaboration avec les professionnels du bâtiment. Mon objectif ici est d’éliminer le plus grand nombre possible d’étapes intermédiaires, par exemple en faisant livrer les fabricants directement sur le site. Cela permet de réduire les coûts de construction. Je m’inspire de l’ancienne méthode de travail, où l’architecte avait ses artisans et les utilisait pour réaliser les projets de construction. La connexion est ici le mot clé. »

BETON: Mettre en relation des professionnels de différentes disciplines semble ne pas être une tâche facile.

MARC SYMONS : « Il est évident que cela doit se développer. Je travaille avec un nombre limité de spécialistes : deux architectes, un bureau d’études, des fournisseurs de matériaux de construction, etc. Ils me connaissent et savent ce que je veux. Ils savent ce qu’ils ont à gagner de moi et moi d’eux. Mais petit à petit, ils apprennent aussi à se connaître et à inter agir les uns avec les autres. L’essentiel est qu’en connectant de nombreuses petites choses, nous pouvons être très grands. Le résultat est un processus de construction fluide, où tout s’emboîte. Les réunions de coordination deviennent progressivement presque superflues.

Mais cela va un peu plus loin. Je travaille en étroite collaboration avec Schelfhout comme fournisseur de béton, un fabricant d’éléments de murs industriels. Ils font partie d’un grand groupe (CRH) et ont donc leurs “connexions” internes, ce qui leur permet de fournir sans problème d’autres produits en béton, même parfois en petites quantités.

Lorsque les différentes disciplines de la construction interagissent, il est possible de travailler de manière innovante et de développer ensemble de meilleures solutions. Pour Via Nova Equine, l’architecte et Schelfhout ont travaillé ensemble pour trouver le bon aspect de la façade extérieure. Je travaille généralement avec des plaquettes de briques encastrées dans les panneaux de béton. Ce n’était pas possible dans ce projet. Les panneaux de béton gris lisse, tels qu’ils ont été utilisés pour les murs intérieurs, sont trop durs pour cet environnement extérieur et s’encrasseraient trop rapidement. La recherche a abouti sur des panneaux de béton texturé, à la texture douce, permettant au bâtiment de s’intégrer harmonieusement au paysage. La texture douce des façades de Via Nova Equine fait ressembler le bâtiment à une imitation médiévale et ruineuse de parois rocheuses. Cette finition murale est très agréable à l’œil. La confluence et la collaboration intense des différents matériaux confèrent à la clinique équine, malgré une construction de style industriel, un aspect austère, élégant et chaleureux. »

BETON: Que ce soit à Via Nova Equine, la clinique équine, ou dans d’autres écuries dont vous avez coordonné la construction, ce rapprochement des matériaux est remarquable. Comment sont-ils liés les uns aux autres?

MARC SYMONS : « Pour les murs, vous avez besoin de béton. Je les fais souvent réaliser avec des plaquettes de briques ou des tapis structurés. Les murs extérieurs, des panneaux sandwich, comprennent l’isolation et tout le reste. Outre sa robustesse et sa capacité de charge élevée, le béton présente l’avantage de fournir un produit pratiquement fini en un seul matériau. Pour les murs de sous-sol lisses, nous travaillons avec des prémurs Prefaco, qui donnent une finition bien meilleure que le béton coulé sur place. Si deux murs lisses sont nécessaires, nous choisissons le Zero Wall d’Oeterbeton. Le béton préfabriqué est utilisé aussi largement que possible. En général, le béton reste apparent, mais la peinture suffit pour les pièces où l’on souhaite un degré de finition plus élevé.

Le tout est complété par du bois pour le bardage et la menuiserie. Le bois ajoute de l’atmosphère et de la chaleur aux écuries, ce qui est important pour les chevaux pendant les périodes de revalidation.

Pour la structure du toit, des fermes en bois (un souhait du propriétaire Marc Suls) sont soutenues par des colonnes métalliques. Dans une écurie plus petite, récemment construite, des fermes en métal léger s’appuient directement sur les murs en béton.Tout cela s’inscrit dans notre démarche visant à éliminer le plus possible, encouragée en cela par la circularité.

Les liens entre ces matériaux sont soigneusement étudiés. Nous visons des connexions simples et aussi peu visibles que possible. Les panneaux en béton de Via Nova Equine sont soutenus par des profilés en U en métal, ce qui rend les connexions totalement invisibles. »

BETON: Le mot circularité a été évoqué, est-ce quelque chose qui vous préoccupe?

MARC SYMONS : « Tout à fait. Éliminer est depuis longtemps l’un de nos objectifs. Utiliser le moins de matériaux possible en optant pour des constructions simples. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai quitté la construction à ossature bois. Il y a beaucoup trop de choses à faire, trop d’heures de travail et il faut que ce soit fait par d’excellents artisans, qui sont difficiles à trouver. Donnez-moi la simplicité, avec en même temps les possibilités quasi illimitées, du béton.

Par ailleurs, nous sommes également conscients que les bâtiments ont une durée de vie limitée. C’est pourquoi nous voulons que nos écuries soient construites en 3 semaines maximum, mais aussi qu’elles soient totalement démolies ou mieux démontées en 1 semaine. Les éléments en béton ont une durée de vie beaucoup plus longue que le bâtiment et peuvent donc être réutilisés dans de nouveaux projets.

Cette approche s’infiltre progressivement dans les autres étables que je coordonne. Cela a récemment permis de réaliser une économie de 30% sur la construction d’un restaurant à Lier. Le béton préfabriqué, complété par du bois et de l’acier, joue ici aussi un rôle très important. En éliminant jusqu’au minimum lors de la construction de bâtiments, y compris de maisons, et en développant un bon système offrant une liberté architecturale, il est alors possible de construire rapidement et à moindre coût, comme mes écuries et ma clinique pour chevaux. Un appel chaleureux à l’industrie du béton ! » (JM)

Via Nova Equine, [clinique équine] – Bree, 2020

Maître d’ouvrage : Via Nova Equine Services bv, Bree
Coordination de la Construction : Symons Marc vof, Peer
Architecte : Hans Verelst Architecten bv, Antwerpen
Éléments en béton prfabriqué :

• Schelfhout nv
612 m² de panneaux en béton de 10 cm d’épaisseur, structure Reckli
623 m² de panneaux sandwich de 27 cm d’épaisseur, 10 cm d’Isolation PIR et structure Reckli
339 m² panneaux en béton lisse de 10 cm d’épaisseur
1.720 m² panneaux en béton lisse de 14 cm d’épaisseur

• Prefaco nv
677 m² Zero Wall – panneaux en béton lisse de 10 cm d’épaisseur – lisse des deux côtés