Novitan : la rencontre de l’architecture et de l’industrie – Un design frappant et atypique dans un environnement stéréotypé

En 2021, l’entreprise pharmaceutique Novitan a mis en service ses impressionnants nouveaux bureaux avec entrepôt. – © Annick Vernimmen

L’entreprise pharmaceutique Novitan nv dispose depuis plusieurs années d’un nouvel immeuble de bureaux remarquable avec entrepôt dans le parc d’activités Evolis à Courtrai. Le béton préfabriqué a joué un rôle majeur dans la conception de Govaert & Vanhoutte Architects bv. Les gigantesques panneaux verticaux préfabriqués, combinés au bois et aux grandes baies vitrées, élèvent l’ensemble au-dessus de l’aspect aseptisé typique d’un parc d’activités. «Ce projet moderne et chaleureux va bien au-delà de la boîte en béton standard que l’on trouve souvent sur les zones d’activités», relève l’architecte Damiaan Vanhoutte.

En collaboration avec Dedeyne Construct nv, Valcke Prefab Beton nv s’est chargée de la construction de l’immeuble de bureaux et de l’entrepôt. Le résultat est un bâtiment à la fois épuré et chaleureux qui affiche la classe d’un acteur pharmaceutique international. Le bureau et l’entrepôt – achevés en 2021 – ont une superficie de 2.016 m² et ouvrent un nouveau chapitre pour l’entreprise basée à Courtrai. « Alors que Dedeyne Construct s’occupait principalement de la finition, de l’ameublement et de la partie structure métallique, Valcke Prefab Beton s’est entre autres chargé des fondations, de l’égouttage, des sols en béton, de l’étanchéité de la toiture et, bien sûr, de toute la partie en béton préfabriqué », explique Clément Decroix, de Valcke Prefab Beton. « Colonnes, poutres, hourdis, panneaux de façade, cages d’escaliers et d’ascenseurs… la quantité de béton préfabriqué dans ce projet est considérable. Des éléments de plancher TT, un système en béton préfabriqué composé d’un mince tablier et de deux nervures précontraintes à la base, ont été utilisés. Ce système autorise des portées allant jusqu’à 12 mètres, mais dans ce projet, elles ont été limitées à six mètres. »

Ciment blanc

Le projet dessiné par Govaert & Vanhoutte Architects est pour le moins inhabituel et atypique dans une zone industrielle. « Lorsque des panneaux de façade préfabriqués en béton sont utilisés pour des entrepôts ou des immeubles de bureaux dans une zone industrielle, il s’agit généralement de panneaux horizontaux en béton simple et lisse », explique Damiaan Vanhoutte. « Cela manque d’originalité et est par ailleurs sensible à la décoloration. C’est pourquoi nous avons choisi des panneaux en béton lisse et blanc et opté pour une installation verticale, ce qui fait immédiatement ressortir le projet sur le site. »

En collaboration avec Dedeyne Construct nv, Valcke Prefab Beton nv a assuré la construction de l’immeuble de bureaux et de l’entrepôt. © Annick Vernimmen

Avec le ciment blanc, les risques d’alté­ration de la couleur sont beaucoup plus faibles. Et bien sûr, le processus de séchage joue également un rôle crucial pour le résultat final. Clément Decroix : « Ce processus est surveillé de très près. Tout comme le stockage, à l’extérieur ou à l’intérieur. Si nous coulons le lundi, le béton est déjà décoffré le mardi et séché à l’extérieur sur le site de l’usine. Les panneaux plus sensibles esthétiquement ou sujets à de plus grandes exigences peuvent également être séchés à l’intérieur, dans des conditions plus contrôlées, afin de garantir une couleur plus homogène. »

Montés à la verticale, les panneaux verticaux en béton blanc attirent immédiatement l’attention. Clément Decroix : « Traditionnellement, les panneaux de six mètres sur trois sont placés à l’hori­zontale les uns au-dessus des autres. Dans ce projet, le montage vertical a été délibérément choisi pour des raisons architecturales. Les panneaux de l’immeuble de bureaux commencent au-dessus du porte-à-faux à environ quatre mètres de haut et mesurent dix mètres de long au total. La ligne du porte-à-faux se poursuit dans le hangar, où les panneaux de façade sont divisés en panneaux d’une longueur de quatre mètres (en bas) et de dix mètres en haut. La hauteur totale est donc d’environ 14 mètres. Cette ligne intermédiaire était nécessaire car la longueur des panneaux est limitée à environ 13 mètres. »

Combinaison du bois et du béton préfabriqué

La combinaison des panneaux préfabriqués de grand format avec une structure en planches de bois, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, est également remarquable. L’utilisation du bois en combinaison avec le béton crée un contraste visuel et un aspect chaleureux. Damiaan Vanhoutte : « À l’entrée de l’entrepôt, nous avons utilisé des planches de bois pour renforcer la dynamique du bâtiment. La façade en bois est un peu en retrait pour accentuer le contraste. L’identité de notre bureau réside en partie dans l’utilisation du bois et du béton. Dans un bâtiment commercial avec entrepôt, le béton est traditionnellement prédominant, et c’est la première fois que nous utilisons le bois sur une hauteur de 14 mètres pour un tel bâtiment. Cela donne l’impression d’une imposante monumentalité ».

Les gigantesques panneaux verticaux préfabriqués, combinés au bois et aux grandes baies vitrées, élèvent l’ensemble au-dessus de l’aspect aseptisé typique d’un parc d’activités. – © Annick Vernimmen

« Dans la zone où se trouve le bâtiment, on voit généralement des bâtiments industriels typiques. C’est précisément la combinaison du bois et du béton qui donne à ce projet un aspect atypique. D’ailleurs, le bois se reflète également dans le porte-à-faux de la façade latérale. Cela confère encore plus de chaleur au bâtiment et donne aux utili­sateurs une impression de convivialité sur le lieu de travail. La présence du bois met également en évidence le caractère du béton préfabriqué. »

Ambitieux porte-à-faux

Les porte-à-faux de l’immeuble de bureaux au-dessus d’un petit étang en façade latérale ont donné du fil à retordre au bureau d’études de Valcke Prefab Beton. Il a finalement été décidé de combiner la structure en béton avec une structure en acier pour ces zones, afin de garantir l’aspect épuré souhaité d’une part et une capacité de charge suffisante d’autre part. Clément Decroix : « Le porte-à-faux au-dessus de l’étang est de six mètres, ce qui a nécessité de nombreux calculs. Comme le complexe de plancher des premiers étages ne pouvait pas être trop épais, il a été décidé d’utiliser une structure en acier à cet endroit. L’acier y est en effet couplé au béton, ce qui nous a permis de réaliser ce porte-à-faux tout en conservant une structure élancée. »

« Pour nous, il s’agissait donc d’un projet très exigeant, mais nous assumons volontiers cette complexité. Les panneaux verticaux, le ciment blanc, le porte-à-faux … sont autant d’éléments qui rendent ce projet spécial et c’est grâce à de tels projets que nous pouvons nous distinguer. D’une part, il est très intéressant pour Valcke Prefab Beton d’être associé à ce projet et, d’autre part, c’est également une valeur ajoutée pour nos employés qui aiment les défis et sont donc encouragés à sortir des sentiers battus au lieu de toujours suivre la même voie. »

Des structures en béton et en acier ont été combinées pour réaliser le porte-à-faux. © Annick Vernimmen
Les porte-à-faux de l’immeuble de bureaux au-dessus d’un petit étang en façade latérale ont donné du fil à retordre au bureau d’études. © Annick Vernimmen

Rapidité

En termes de production, Valcke Prefab Beton est équipé pour traiter des volumes importants. Clément Decroix : « C’est principalement une question de planification claire et d’accords entre le responsable de la production et les collègues du bureau d’études. Tout cela est soigneusement étudié et planifié à l’avance. Nous devons également faire preuve de flexibilité. Au cours de la première phase de construction, par exemple, il a été décidé d’agrandir un peu l’entrepôt. Cela n’a pas compromis notre planning de production. Bien sûr, nous pouvons monter sur place plus rapidement que nous ne pouvons couler dans notre usine, mais nous disposons de suffisamment d’espace de stockage, à l’intérieur et à l’extérieur, pour garantir des livraisons rapides. » La rapidité est également citée par Damiaan Vanhoutte comme l’un des principaux avantages. « Le béton préfabriqué est particulièrement adapté aux bâtiments industriels, aux bureaux, aux entrepôts, etc. en raison de la rapidité de construction. Et dans ce contexte, nous aimons voir plus large, d’où le choix de la verticalité et du béton blanc et lisse. Cela peut rendre le projet un peu plus cher, mais pas énormément. La plus-value architecturale et visuelle l’emporte largement sur le surcoût. Et le résultat est très apprécié. En premier lieu par le client lui-même, mais la ville de Courtrai encourage également une belle architecture dans les zones d’activités. Non seulement l’extérieur, mais aussi l’intérieur stimulent l’imagination. Par exemple, le hall d’entrée a été ouvert sur deux étages, ce qui crée un lien spatial direct avec le grand entrepôt situé à droite de l’entrée. Sur le côté gauche, les bureaux ont été aménagés. L’ensemble, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, dégage une certaine classe. Une classe et une qualité auxquelles Novitan aspire également en tant qu’acteur pharmaceutique de premier plan. » (NRO)

Novitan  Courtrai, 2021

  • Maître d’ouvrage : Novitan nv
  • Architecte : Govaert & Vanhoutte Architects bv
  • Architecte d’intérieur : Sylvia Ockier
  • Entrepreneur : Dedeyne Construct nv / Valcke Prefab Beton nv
  • Éléments en béton préfabriqué : Valcke Prefab Beton nv
  • Chiffres clés :
    • 72 colonnes
    • 220 panneaux
    • 367 dalles alvéolées pour les planchers
    • 126 éléments TTT (pour le complexe de toiture)