Des maisons classiques réalisées en béton préfabriqué

© Konstructief

Quand on pense à une maison en béton, on imagine généralement un design épuré. Cependant, le béton préfabriqué est également un excellent matériau pour construire une maison plus traditionnelle avec une finition de façade classique. C’est le point de départ de la société Konstructief bvba basée à Zonhoven dont la devise est : « Tout style de maison peut être construit en béton préfabriqué ».

BETON: Votre façon de construire diffère radicalement de celle d’autres entrepreneurs. Votre société a-t-elle la structure d’un entrepreneur classique?

Eduard Jacobs (gérant): « Konstructief se compose de trois départements. Le premier, consacré au gros-œuvre emploie sept à huit personnes. Trois personnes travaillent pour le deuxième département consacré à la menuiserie. Enfin, le département ‘Gyproc’ compte environ 15 personnes. Ce dernier est très important pour notre façon de construire et est aussi très utilisé par les clients externes d’où le nombre important de travailleurs. »

BETON: Pourquoi avez-vous voulu construire différemment?

Eduard Jacobs: « Nous avons démarré nos activités comme une entreprise de gros œuvre, mais nous avons toujours proposé aux clients de prendre en charge le processus de construction de A à Z. Il y a deux raisons qui nous ont poussés à développer un système de préfabrication. Dès le début de la société, je désirais pouvoir travailler avec la même équipe tout au long de ma carrière. La majorité de notre équipe travaille déjà dans la société depuis 12 voire 18 ans. Cela est principalement dû au fait que cette méthode de fabrication est physiquement beaucoup moins exigeante que la construction traditionnelle. »

BETON: Le passage d’un processus traditionnel vers autre a donc été motivé par des raisons humaines et, plus précisément, ergonomiques?

Eduard Jacobs: « C’était l’une des raisons principales. Un autre motif tout aussi important était le gain de temps. Pour la construction traditionnelle d’une maison moyenne, c’est-à-dire une habitation d’environ 170 m², il faut d’abord poser une dalle de sol et ensuite seulement commercer la maçonnerie. Cela nécessite le travail de deux à trois personnes sur une durée d’environ cinq semaines. Nous parvenons avec notre méthode de construction à finaliser le travail de gros œuvre en cinq à six jours avec une équipe de quatre personnes. »

BETON: Pouvez-vous nous décrire le système en quelques mots?

Eduard Jacobs: « Nos éléments de base sont des murs préfabriqués en béton de 14 cm d’épaisseur, des prédalles et des escaliers préfabriqués. Ces éléments nous permettent de construire les murs extérieurs, les murs de stabilité et les planchers de l’habitation. Dès que le ‘bloc intérieur’ est construit, l’isolation est fixée à l’extérieur. Les briques de parement traditionnelles y sont alors fixées. Le béton joue donc ici un rôle purement constructif et n’est plus visible après la pose des finitions. »

BETON: Quels sont les principaux avantages pour le client?

Eduard Jacobs: « Grâce au système, nous pouvons livrer une maison cinq fois plus vite par rapport à un entre­preneur traditionnel. Quel maitre d’ouvrage ne serait pas heureux que son projet soit achevé plus rapidement ? De plus, le planning de construction n’est jamais affecté par les conditions météo­rologiques, sauf en cas de conditions vraiment extrêmes. La rapidité de construction est également favorisée par le fait que nous pouvons entamer plusieurs phases du chantier à la fois et ce, grâce au fait que les maisons peuvent être construites complètement à sec. Dès que nous entamons la phase d’isolation, nous pouvons au même moment débuté les travaux d’électricité à l’intérieur. Dès que les châssis sont installés, les ouvriers sont prêts à entamer la phase de finition. Pour l’intérieur, nous pouvons avancer aussi vite. Chez nous, seuls les éléments structurels sont en béton, les grands espaces intérieurs sont divisés par des cloisons plus légères.»

BETON: Peut-on appeler cela un exemple de construction démontable ou adaptable?

Eduard Jacobs: « Certainement. Après 40 à 50 ans, l’ensemble de la construction peut être vidé et réorganisé. Ainsi, le volume de béton peut avoir deux ou trois cycles de vie. Nous inversons également l’installation des techniques. Nous installons d’abord toutes les techniques et l’isolation du sol. Ce n’est qu’ensuite que nous réalisons les cloisons avec les murs Gyproc. Ces murs constituent une solution « sèche », ce qui améliore encore le délai d’exécution. Les murs en béton sont finis avec une fine couche de mastic en spray. Cela est possible car les murs sont très lisses et plats et ne nécessitent donc pas une couche plus importante. »

BETON: On vous pose probablement souvent la question. N’est-ce pas une façon plus coûteuse de construire?

Eduard Jacobs: « Lorsque l’on comptabilise le coût final, les frais des matériaux équivalent ceux d’une construction traditionnelle. Bien entendu, vous ne pouvez pas comparer par phase et par élément. Les murs vont, sans doute, être plus chers, mais vous n’avez pas besoin de poutres et de colonnes et votre coût de plafonnage est fortement réduit. Notez également que le délai d’exécution sera beaucoup plus court, ce qui permettra d’y emménager plus rapidement. Si vous considérez le coût de votre projet de construction dans son ensemble, le prix sera bien moins cher. »

BETON: Dans toutes nos activités, y compris dans le secteur de la construction, la durabilité est devenue un paramètre important. Dans quelle mesure peut-on qualifier ce système de durable et d’écologique?

Eduard Jacobs: « Notre méthode de construction est durable à plusieurs égards. Tout d’abord, le niveau E des maisons est très favorable. Le béton lui-même est étanche à l’air. Comme nous isolons par l’extérieur, tous les ponts thermiques sont couverts. Vous pouvez faire la même chose avec une construction à ossature en bois, mais l’inertie du matériau est bien moindre. Les murs en béton ont une grande capacité à stocker la chaleur de la source de chaleur en hiver et à garder la maison fraîche en été. Le processus de construction lui-même présente également certains avantages écologiques. Les éléments sont fabriqués sur mesure par le fabricant. Nous n’avons qu’à les assembler sur le chantier, de sorte qu’il n’y ait pratiquement pas de déchets. L’électricité et l’eau sont à peine utilisées. D’ailleurs, la consommation d’eau est généralement plus faible avec cette méthode de construction. L’eau est utilisée dans la production des éléments en béton, mais d’un autre côté, nous n’utilisons qu’une fraction de l’eau dans le remplissage par la technique de remplissage par pulvérisation d’une part, et les murs intérieurs Gyproc d’autre part. Ces derniers ne nécessitent même pas de travaux de plafonnage. »

BETON: Pouvez-vous construire n’importe quel type de maison?

Eduard Jacobs : « Nous pouvons convertir toute sorte de maison à notre système. Nous pouvons également construire des maisons au look béton, mais il faut alors que ce soit conçu de cette sorte dès le début du processus de construction. Il m’est difficile de dire à quel point cette façon de travailler est moins coûteuse. La plupart des architectes conçoivent de manière classique sans tenir compte des possibilités du béton préfabriqué. Si nous transformons un plan de cette manière, le prix restera le même. Toutefois, si nous sommes impliqués dans le processus dès le début, nous pouvons concevoir la maison de la meilleure façon possible, par exemple en divisant correctement les pièces en fonction des possibilités du préfabriqué. Vous pouvez alors économiser jusqu’à 10% sur votre projet. » (KDA)