Edito – FEBE Elements Awards 2023

En tant que président de la FEBE, je suis convaincu que le béton préfabriqué, grâce à ses propriétés en termes de durabilité et d'efficacité économique, jouera un rôle encore plus crucial dans le secteur de la construction de l'avenir. Les projets nominés en sont une illustration très claire. Nous sommes impatients de vous les présenter.

— Vincent Kerkstoel

Tout comme les années précédentes, le numéro de décembre du magazine BETON propose un récapitulatif de la remise des FEBE Elements Awards. Dans les pages suivantes, vous ferez la connaissance des projets nominés et des lauréats qui ont reçu un prix le 30 novembre 2023. Ci-dessous, nous publions le discours d’ouverture de Vincent Kerkstoel, président de l’asbl FEBE, à l’occasion de cette 11e édition.

Chers invités, Chers collègues,

Bienvenue à la onzième édition des FEBE Eléments Awards!

C’est avec beaucoup de fierté que je vous accueille au nom de la FEBE dans ce bâtiment emblématique, faisant partie du Skyline Park à Izegem. Lors de la construction de ce projet également, le béton et le béton préfabriqué ont joué un rôle clé. Les lignes épurées du design associées à la flexibilité exceptionnelle du bâtiment sont en effet un exemple des avantages du béton préfabriqué.

Une fois de plus, nous avons reçu de nombreuses candidatures, réparties dans cinq catégories. Parmi ces projets, 15 ont été sélectionnés par un jury d’experts indépendants.

Une tâche particulièrement difficile. En effet, les projets soumis ne démontrent pas seulement les avantages intrinsèques et les possibilités du béton préfabriqué, mais montrent également comment la vision, la créativité et l’expertise du maître d’ouvrage, de l’entrepreneur, de l’architecte et du bureau d’études conduisent à des projets exceptionnels de haute qualité. Vous avez pu consulter sur le site web de notre fédération depuis un certain temps les projets récompensés par une nomination. Ce soir, nous découvrirons quels projets seront effectivement honorés des très convoités FEBE Elements Awards.

Avant de débuter cette cérémonie, permettez-moi de prendre un moment pour réfléchir à l’année qui s’achève.

L’impact de la guerre en Ukraine et de la crise énergétique sur la confiance des consommateurs et des entreprises a d’abord été particulièrement fort, mais semble s’être atténué au cours de cette année. Néanmoins, l’augmentation spectaculaire des prix des matériaux de construction et la hausse des taux hypothécaires, qui ont quadruplé en quelques années, continue d’affecter de manière significative le secteur de la construction. La prise en compte de l’accessibilité financière des projets constitue donc un paramètre de plus en plus important.

En raison de la disponibilité apparente des matières premières pour le béton et de sa production locale, le béton préfabriqué peut être utilisé de manière rentable. Il est fabriqué dans des conditions contrôlées, ce qui entraîne peu ou pas de déchets et une qualité supérieure, et donc des coûts d’échec plus bas.

À l’heure où l’automatisation et la standardisation redéfinissent notre façon d’aborder le processus de production, l’industrialisation de la construction émerge comme un pilier essentiel. Progressivement, le secteur quitte son héritage artisanal pour adopter une approche plus automatisée, standardisée, et par conséquent, plus efficiente. Cela se traduit par une réduction des coûts et des délais de construction plus courts. L’utilisation du béton préfabriqué est donc un atout majeur pour une construction rentable.

Il est bien connu qu’une partie significative du parc immobilier en Belgique est vieillissante et ne répond plus aux attentes actuelles en matière de consommation d’énergie et de durabilité. Pour effectuer cette transition, il sera nécessaire de favoriser la construction neuve à court terme.

Selon les dernières idées sur la manière de structurer notre espace, il est judicieux de construire de manière plus centralisée. Cela nous offre plus d’espace pour la biodiversité et la gestion de l’eau, et rend les coûts publics liés à l’aménagement du territoire plus gérables.

Grâce à sa résistance structurelle, sa sécurité incendie, ses propriétés acoustiques et sa durée de vie extrêmement longue, le béton préfabriqué est le matériau de construction de choix pour atteindre cet objectif. Il se prête à la circularité et au recyclage, et permet de concevoir des bâtiments pouvant avoir à long terme différentes fonctions: c’est l’essence même de la durabilité.

Au cœur du visuel clé de cette année brille un Rubik’s Cube en rotation, construit en béton préfabriqué, avec une carte du monde bleu-vert comme pièce du puzzle. Il incarne les progrès dans la construction durable. Inspiré par le contrôle attentif de la qualité du béton préfabriqué, le cube représente une combinaison de précision et de science.

Le bleu et le vert sont volontairement représentés sur la carte du monde du visuel. Ces deux couleurs symbolisent le potentiel du béton préfabriqué à réduire davantage l’impact environnemental de l’industrie de la construction. Elle constitue une illustration fascinante de l’évolution de notre industrie vers un avenir plus responsable et plus écologique.

En tant que président de la FEBE, je suis convaincu que le béton préfabriqué, grâce à ses propriétés en termes de durabilité et d’efficacité économique, jouera un rôle encore plus crucial dans le secteur de la construction de l’avenir. Les projets nominés en sont une illustration très claire. Nous sommes impatients de vous les présenter.